Zoom sur l’île de Port-Cros

De l’archipel des îles d’Or, c’est la plus méridionale, la plus petite et surtout la plus sauvage.

Le dépaysement est assuré !

Il faut compter une trentaine de minute pour réaliser la traversée en bateau depuis le Port d’Hyères ou du Lavandou afin d’atteindre le petit port de Port-Cros.

Il doit son nom aux petites maisons couleurs ocre logées au fond du petit creux.

Avant d’arriver a destination, nous pouvons apercevoir cette longue rangée de dattiers, avec en contre plan, ces maisons typiques, si particulières, qui nous garantisse un change un changement radical. Le temps ici, parait comme suspendu. Une forêt dense habille les collines abruptes pour plonger dans les eaux paradisiaques de ce lieu magique. Depuis 1963, cette île d’Hyères est classée au parc national. Par conséquent, l’île est surveillée et protégée par ses bien veilleurs.

La vie sur Port-Cros se situe au cœur du Port avec sa capitainerie, l’ancien fort militaire, les maisonnettes de pêcheurs, quelques restaurants hautement fréquentés durant la saison estivale, sans oublier les plaisanciers et voileux. Les visiteurs se rendent sur cette île, le temps d’une journée pour découvrir cette nature restée sauvage. La période idéale pour visiter ses lieux est le printemps pour éviter les foules et la chaleur étouffante. Une fois que les derniers taxis boat, et navettes quittent l’île, un cadre unique s’offre aux résidents.

Visiter Port-Cros depuis la terre :

Sur cette île, il n’y a pas de voiture, ni de vélo comme chez sa voisine Porquerolles.

Ici, tout s’explore à pied. Il y a environ une trentaine de kilomètre de chantier balisés qui parcourent l’île à travers des chemins pittoresques grimpant et descendant surplombant ainsi la mer et la baie du bassin Hyèrois. Une vue à couper le souffle qui nous plonge dans 50 nuances de bleus.

Vous pouvez visiter l’île avec l’aide d’un guide qui vous fera partager ses connaissances sur les lieux tant au niveau culturel qu’historique. Vous pouvez explorer le sentier des plantes, un parcours de 4.5 kilomètres qui vous emmène au fort du Moulin pour profiter d’une vue sur le village. 

Mais également découvrir une partie des forts construits sous le régime de Richelieu au début du 17ème siècle pour défendre l’île contre les invasions étrangères et surtout des attaques de pirates, très fréquentes à cette époque. Il y a l’Estissac devenu un lieu d’exposition artistique durant la pleine saison. L’Eminence accueille des colonies de vacances et le fort du Moulin comme le fort de Port-Man, est désormais occupé. A l’origine ce dernier était destiné à surveiller la passe des Grottes, qui sépare Port-Cros de l’île du Levant. 

Aujourd’hui, il a une toute autre fonction. Il a été cédé au photographe Yann Arthus-Bertrand sous forme de bail emphytéotique pour ses expositions. Parmi la découverte des sentiers parsemés à travers l’île, certains sont souvent d’anciens passage pour les chèvres. Il faut compter 45 minutes pour atteindre la Palud où le sentier sous-marin, au parcours pédagogique, relie la plage à l’île du Rascas.

 A savoir, Port-Cros est le premier par marin d’Europe, un réel paradis pour les plongeurs.

Comme des poissons dans l’eau :

La baie de la Palud nous offre un point de vue sur le rocher du Rascas. C’est l’une des trois plages de sable de l’île. Nous pouvons y accéder en bateau. La plage de la Palud est le point de départ pour un sentier sous-marin. Il faut donc s’équiper pour pratiquer le snorkeling : munissez-vous d’un masque, palmes et tuba et partez explorer les fonds marins. Tout le long du sentier, des panneaux sont immergés dans l’eau nous donnant des explications sur l’environnement qui nous entoure. Pour les plus chanceux, ils pourront apercevoir le nez d’une murène, et un poulpe camouflé sur la roche. Protégée depuis plus de 60 ans, cette réserve est un réel aquarium. Les eaux turquoise des criques comme l’anse de la Fausse-Monnaie, ou plage du Sud, et de Port-Man appellent à se plonger dans l’eau durant des heures. D’immenses praires de posidonie oxygènent et filtre l’eau, abritant des quantités d’espèce et une multitude de poisson. Il y a des saupes aux rayures jeunes, des doris dalmatiens, des girelles paons jaune et bleu.. des étoiles de mer, des hippocampes … un réel paradis pour les amateurs de plongée.

 Aujourd’hui, la nomination parc naturel se prolonge jusqu’à l’île de Porquerolles et la presqu’île de Giens, véritables joyaux de la ville d’Hyères. Nous vous pouvons vous emmener à bord de notre semi rigide pour aller explorer ces lieux paradisiaques avec un skipper natif de la ville. Venez embarquer entre amis ou en famille vous plonger dans cet univers bleu. Nous disposons de diverses formules, notamment une offre personnalisée pour s’adapter à votre demande.

Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest