Si Hyères était un conte ? (1)

La légende de l'Alycastre
Capture d’écran 2020-06-21 à 19.23.45

En parcourant l’histoire de l’île de Porquerolles, nous avons lu plusieurs écrits au sujet de l’Alycastre.
Nous souhaitons vous faire part de cette légende plutôt curieuse mettant en avant une créature mystique: le dragon. C’est une sorte de lézard géant capable de voler, qui fascine de nombreuses personnes.
Le fort de l’Alycastre construit sous Richelieu (homme d’Etat français, principal ministre de Louis XIII, 1585-1642) tiendrait son nom de la “Lycastre” : animal féroce, terreur des habitants de l’île et dont un mystérieux chevalier serait venu à bout de cet enfer.
Ce montre effrayant vivait retiré au Fort, sur la pointe de l’Alycastre.  Du côté Est de l’île, entre la pointe du Lequin et celle du Pin.Il sortait uniquement pour subvenir à sa faim dans la campagne voisine. Il choisissait des animaux bien portant, faisant ainsi un ravage dans les troupeaux des bergers. Abattu par la peur, les villageois vivaient dans la crainte de le savoir ici, proche d’eux, pouvant attaquer d’un moment à l’autre.
Une nuit de décembre, la mer était déchaînée, un bateau naviguait sous une lune bien triste. Le navire fut engloutie par la Méditerranée, ne laissant derrière elle qu’un seul survivant.
Ce dernier fut récupéré par les habitants. Ils l’avait retrouvé au bord du récif, bien abîmé.Ils le soignèrent jour après jour, sans relâche, jusqu’à ce celui-ci soit rétabli.Le jeune homme avait repris toutes ses forces. Il ne savait pas comment remercier les îliens qui avait pris soin de lui tout ce temps. C’est alors qu’il entendit parler à plusieurs reprises lors de ces balades dans le village, de cet être terrifiant, maléfique pour certains. Pour remercier ses hôtes, il s’arma aussitôt de tous son équipement et partit au combat. Il marcha à travers les chemins boisés jusqu’au sommet, où il découvrit le monstre dormir paisiblement. C’est alors que commença le combat entre l’homme et la bête. Après plusieurs minutes, le guerrier affligea une blessure mortelle à l’animal. Avant de rendre son dernier souffle, il le pria de donner son nom à ce lieu.C’est ainsi que le Fort se nomma l’ Alycastre.
Le jeune homme qui avait fait preuve de courage et libéré les habitants de ce fléau, exauça la dernière volonté de sa victime. Il resta vivre sur Porquerolles jusqu’à la fin de ses jours. C’était pour lui, un petit coin de paradis où il avait fondé sa famille. Le héros de l’aycastre succomba à la vie une froide nuit d’hiver.

Vous pouvez retrouver d’autres variantes de cette légende, notamment un livre pour jeunesse.
Vous souhaitez voir le Fort de l’Alycastre, l’évasion bleue Hyères vous propose la location de bateau pour partir à la rencontre de ce lieu mystérieux, encore plus impressionnant depuis la mer.
@Bientôt sur l’eau 😉

Share on facebook
Facebook
Share on google
Google+
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest