Sanctuaire de Pelagos

Un espace commun de protection et d'attention

Un peu d’histoire …

Les baleines et les dauphins sont protégés par les législations italiennes, monégasques et françaises respectivement depuis 1980, 1993 et 1995. Il est interdit de les détruire et de les capturer.

Le 25 novembre 1999 à Rome, la France, l’Italie et la Principauté de Monaco, soutenus par les autres pays riverains de la mer Méditerranée, nommé par la suite Sanctuaire Pelagos. Cet accord, est entrée en vigueur le 21 février 2002. Il permet de renforcer les actions de protection des cétacés et de leurs habitats en Méditerranée. Ce sanctuaire constitue l’unique Aire Marine Protégée Internationale de Haute Mer. Il est dédié à la protection des mammifères marins.

Cet espace commun …

Etendu sur un territoire de 87 500km², le sanctuaire Pelagos a pour ambition de protéger les mammifères marins et leurs habitats. Afin de lutter contre toutes les causes de perturbations. A savoir : pollutions, nuisance sonore, captures et blessures accidentelles, dérangement, collisions …

Des mesures de gestions adoptées par la France, l’Italie et la Principauté de Monaco sont mises en œuvre en collaboration avec les autorités nationales et les acteurs du milieu. Ces derniers concernent : les services de l’Etat, collectivités territoriales; professionnels des transports, de la pêche et du tourisme, associations diverses et variées puis la communauté scientifique.

Pourquoi ce périmètre ?

Toutes les espèces de cétacés de Méditerranée fréquemment assidûment le Sanctuaire. Les rorquals communs s’y concentrent. En particulier de mai à octobre. ils sont attirés par l’abondance de nourriture planctonique. Les courants et les reliefs sous marins du sanctuaire sont à l’origine d’un phénomène de remontée des nutriments (upwelling). Ce qui garantit une productivité biologique importante, favorable au développement d’une faune abondante et diversifiée. Cependant, le Sanctuaire est soumis à une forte urbanisation des littoraux qui est source de pollutions et de nuisances multiples. Ce vaste espace connait un trafic maritime dense. Par conséquent, les richesses biologiques sont fortement imputés par la pêche commerciale. Les enjeux liés a ces activités et leurs conséquences tant pour l’environnement que pour les cétacés ont menés ces trois pays a unir leurs efforts.  Pour une meilleure efficacité, tous ceux qui fréquentent ce lieu, sont invités a contribuer à cet effort de protection.

Plus d’informations sur le site officiel

logo Pélagos
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
Share on pinterest
Pinterest